logo2

11 avril 2005

Cheesecake sur chocolat




cheesecake_choco

Les cheesecakes sont à la mode, c'est un fait. J'ai réalisé mon premier cheesecake grâce au livre "Ils arrivent dans une heure" et j'avais bien apprécié le résultat. Le livre qu'a acheté Requia a l'air pas mal, même si en le re-regardant aujourd'hui à la fnac, peu de recettes ont l'air de valoir le coup.

Je souhaitais apporter une amélioration dans la recette, quelque chose d'original et finalement, après avoir bien réfléchi et même regardé les sites epicurious.com et même un site consacré à ces fameux gâteaux, j'ai décidé de faire la pâte avec des roudors au chocolat et de faire un décor au caramel....

Voici déjà la recette :

Ingrédients (pour 6 personnes):
- 100 g de biscuits (des roudors au chocolat en l'occurence)
- 500 g de fromage blanc
- 4 oeufs
- 1 sachet de sucre vanillé
- 120 g de sucre
- 2 cuillers à soupe rases de Maïzena
- 1 citron non traité
- 1 pincée de sel

Préchauffer le four à 200 °C.
Commencer par écraser les biscuits ; la plupart du temps, je le fais dans le robot, ce qui est rapide : j'émiette ainsi mes biscuits de façon homogène mais quand je n'ai pas envie de nettoyer le robot, je le fais sur une planche, avec le rouleau à pâtisserie. L'un dans l'autre, les dégâts sont les mêmes et je passe autant de temps à nettoyer dans les 2 cas ;)
Verser cette poudre dans un moule beurré et laisser de côté.

Dans un bol (ou au robot vu qu'il faudra le nettoyer ! ), mélanger le fromage blanc, le sucre vanillé, le sucre et la Maïzena tamisée. Ajouter les oeufs un par un et mélanger entre chaque ajout.
Râper le citron au dessus du bol et mélanger une dernière fois.

Verser ce mélange sur la poudre de biscuit. A mon avis, c'est cette manoeuvre qui finalement est la plus délicate : j'ai toujours un peu peur que la couche de biscuits émiettés s'ouvre et que cela fasse un trou. Cela ne m'est jamais arrivé alors que par 2 fois, j'ai oublié d'enlever le bout du robot qui mixe et évidemment il est tombé dans le moule, mais sans gros dommage. De toutes façons, même si il y a un trou, cela ne se verra pas!

Et enfin, mettre au four 30 minutes. Sortir du four dès la fin de la cuisson et laisser refroidir avant de mettre au réfrigérateur toute la nuit.
Quand le gâteau est bien froid, le démouler. Si le moule a bien été beurré, cela ne pose aucun problème. Au besoin, j'utilise une 2nde assiette.

Pour mes premiers essais, je faisais avec des Petits Bruns de Lu, et ils étaient parfaits : pas trop gras, bien sucrés. Les roudors sont plus gras donc je pense que cela explique que la couche de biscuits, une fois cuite, était plus molle. Le mélange citron-chocolat est plutôt réussi.

Enfin, j'ai oublié de préciser comment j'ai tenté de décorer mon gâteau. Je souhaitais faire des traits de caramel. J'ai donc commencé à faire du caramel mais je l'ai fait trop cuire (trop foncé, pas bon au goût).
Je me suis alors souvenue que j'avais acheté un livre de conseils en pâtisserie de Loiseau (je ne m'en suis jamais servie car il n'est pas très lisible, je passe toujours 5 minutes à comprendre quel schéma se rapporte au texte) et j'ai tenté de faire des cheveux d'ange, sans succès.
Je me suis donc contentée de faire couler avec une fourchette le 2nd caramel que j'ai fait, sur une feuille de papier sulfurisé : une fois le caramel refroidi, il suffit de le décoler puis de le placer sur le gâteau. Ca au moins, c'est facile!
Mais au moment de passer à table, le caramel avait fondu parce que le gâteau a séjourné au frigo et que le caramel n'aime pas du tout l'humidité : et pourtant ils le disaient bien dans le livre!!! Dommage pour l'effet,  certains de mes lecteurs qui l'ont goûté n'ont pas pu le voir...


Posté par perrineco à 21:22 - Desserts - Imprimerimprimer - Commentaires [3] - Permalien [#] - Envoyer par mail

Commentaires

Poster un commentaire